The Court of Justice delivered today its judgment in case C‑572/21 (CC v VO), which is about Brussels II bis and the transfer, during court proceedings, of the habitual residence of a child from a Member State to a third State party to the 1996 Hague Convention. The judgment is currently available in all EU official languages (save Irish), albeit not in English. Here is the French version (to check whether an English translation has finally been made available, just click on the link below and change the language version):

« L’article 8, paragraphe 1, du règlement (CE) no 2201/2003 du Conseil, du 27 novembre 2003 […] lu en combinaison avec l’article 61, sous a), de ce règlement, doit être interprété en ce sens qu’une juridiction d’un État membre, saisie d’un litige en matière de responsabilité parentale, ne conserve pas la compétence pour statuer sur ce litige au titre de cet article 8, paragraphe 1, lorsque la résidence habituelle de l’enfant en cause a été transférée légalement, en cours d’instance, sur le territoire d’un État tiers qui est partie à la convention concernant la compétence, la loi applicable, la reconnaissance, l’exécution et la coopération en matière de responsabilité parentale et de mesures de protection des enfants, conclue à La Haye le 19 octobre 1996 ».

Source : https://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf?docid=262946&mode=req&pageIndex=1&dir=&occ=first&part=1&text=&doclang=FR&cid=148720